BLOG DE TANTINE

21 novembre 2014

Madeleines soufllées à la brandade

Alors que l'automne est bien installé avec son lots d'averses, de coups de frais et de brumes matinales, je vais conjurer le sort.

C'est le moment d'organiser un apéro entre copains ou un brunch dominical. Pour toutes ces occasions ces petites madeleines s'imposent.

C'est ma copine Bidie qui me les a préparées et j'ai eu hâte de les reproduire.

Il faut simplement trouver la brandade vendue en pot, spécialité de Nîmes.

 

madeleines_brandade1

 

pour 15 madeleines :

Préparation : 5 minutes

Cuisson : 20 minutes

  • 1 petite boîte de brandade (190 g environ)
  • 12 olives noires en petits morceaux
  • 2 gros œufs
  • 30 g de gruyère râpé
  • 80 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive
  • Poivre

Faire préchauffer le four à 180°.

Battre la brandade et les oeufs jusqu'à obtenir une pâte lisse. Ajouter la farine, le gruyère, l'huile et une bonne pincée de  poivre et mélanger vigoureusement. Ne pas saler. Incorporer ensuite la levure doucement et terminer avec les olives.

Remplir des empreintes à madeleine d'une petite c. à soupe de préparation.

Enfourner pour 20 minutes environ suivant la taille des moules.

madeleines_brandade

Servir tiède à l'apéritif.

Une prochaine fois je testerai les mini madeleines, qui cuiront plus vite.

madeleines_brandade2

 

Posté par cuisinedetantine à 09:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


05 novembre 2014

tourte aux blettes ou torta de blea

Point de patois auvergnat dans ce titre mais un nom en langue niçoise.

 

tourte_blettes_sucree

 

 

 

Un dessert aux légumes, de ceux que j'aime tant. Il allie tradition, produits du terroir et cuisine familiale. Et pourtant, c'est une tourte élaborée, spécialité niçoise donc. J'ai fait le tour de la toile, j'ai craqué sur la version et les explications de Camille Oger (le choix du pastis pour parfumer a définitivement fait pencher la balance en faveur de l'autre recette - je DETESTE le pastis ;o)) ) pour finalement choisir la recette de Francis Lefèvre, boulanger-pâtissier du Vieux Nice, parue dans Régal, en me promettant de tester celle au parmesan.

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 60 minutes

 

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes) :

La pâte sucrée:

  • 500 g de farine
  • 250 g de beurre pommade ou 100 g d’huile d’olive
  • 200 g de sucre
  • 2 œufs
  • une pincée de sel
  • une gousse de vanille
  • zeste de 3 ou 4 petits citrons de Menton
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 verres d'eau (facultatif)

La crème patissière :

  • 35 cl de lait.
  • 80 g de sucre
  • 35 g de poudre à flan ou de Maïzena
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 1 gousse de vanille

ou appareil : pour la Vraie version selon Camille Oger

  • 2 oeufs
  • 150 g de sucre roux
  • 60 g de parmesan râpé
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive

La garniture :

  • 2 botte de blettes à cotes fines (500 g la botte)
  • 100 g de pignons
  • 150 g de raisins secs trempés dans du rhum
  • 2 pommes reinette
  • 1/2 verre de rhum brun
  • 1 tour de moulin à poivre, sel

Préparation :

Faire macérer les raisins dans le rhum. Pour mieux les réhydrater, j'ai couvert les raisins au rhum d'un peu d'eau puis 30 secondes au micro-ondes. Ils ressortent bien moelleux et gonflés.

La pâte :

Dans le bol du robot munie sa feuille, mélanger la farine, les oeufs, le beurre pommade, le sucre et le sel pour obtenir une pâte homogène. Ajouter une goutte d'eau si besoin.

Diviser la pâte en 2. Ajouter à l'une la vanille et la levure. Dans l'autre, ajouter le zeste des citrons.

Façonner 2 boules et laisser reposer une heure au frais.

 

Préparer une crème pâtissière :

Fendre la gousse de vanille et gratter les graines dans le lait. Mettre le lait à chauffer dans une grande casserole.

Fouetter les jaunes et le sucre jusqu'à les faire blanchir. Incorporer la poudre à flan. Verser le lait vanillé chaud en filet en remuant à la cuillère pour bien l'incorporer.

Reverser le tout dans la casserole et laisser cuire à feu doux en remuant. Arrêter juste avant l’ébullition quand la crème commence à épaissir et nappe la spatule (soit 82° en utilisant un thermomètre de cuisson).

Faire préchauffer le four à 180°.

 

Préparation de la farce :

Ôter les côtes de blettes pour réaliser un autre plat (cuites à l'eau, elles ont servi à une autre recette de tourte -blettes et viandes hachée de veau en Béchamel).

Laver les feuilles plusieurs fois jusqu'à ce que l'eau soit bien claire. Égoutter et essorer. Hacher en lanières à la manière en photo ici.

Ajouter à la crème pâtissière, les raisins égouttés, les pignons, une pointe de sel et de poivre puis les feuilles de blettes.

Dans un plat huilé et fariné de préférence rectangulaire (pas moi sur le photo, alors pas facile de découper des carrés...), abaisser la pâte à la vanille. Piquer tout le fond à la fourchette, étaler la garniture sur 2 cm d'épaisseur et couvrir des pommes épluchées et coupées en fines lamelles.

tourte_blettes_sucree3

Étaler la pâte au citron, en couvrir la farce et ourler les bords.

Piquer à la fourchette ou mieux encore avec la pointe d'une couteau comme ici encore et dorer avec l'oeuf battu.

Enfourner et laisser cuire environ 1 heure. En fin de cuisson, la croûte est dorée.

Saupoudrer d'une bonne couche de sucre glace.

Cette tourte se déguste découpée en carrés, servie avec un muscat, après un repas léger.

tourte_blettes_sucree2

Un seul mot pour finir : J'adoooooooore ....

Posté par cuisinedetantine à 09:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 novembre 2014

Blanc de poulet sauce chorizo

Ceci est une recette à géométrie variable.

poulet_sauce_chorizo1

Elle est présentée au Thermomix mais ce serait dommage de passer à coté lorsqu'on na pas le dit robot. Un mixer et un cuit vapeur remplaceront aisément.

Par exemple, je suis accro au chorizo mais un peu sensible aux plats trop relevés. Alors pour moi, c'est chorizo doux.Mais on peut modifier les proportions (comme ci-dessous : 1/3 fort, 2/3 doux) suivant les goûts. pour le paprika, c'est pareil. Une pincée ou 1 cuillère pour les amateurs.

C'est tout comme on veut !Et c'est bon.

Pour 3 à 4 personnes :

  • 3-4 blancs de poulet
  • 40 g d'échalotes
  • 10 g d'ail, (soit 2 gousses environ)
  • 60 g de vin blanc sec
  • 80 g de lait
  • 100 g de chorizo fort
  • 50 g de chorizo doux
  • 3 c. à café bombées de purée de tomate séchée
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 150 g d'eau
  • 60 g de fromage frais à tartiner (Philadelphia)
  • 20 g de Maïzena
  • 1/2 c. a café de paprika doux
  • sel - poivre
  • Quelques brins de coriandre fraîche
  • tagliatelles de légumes (courgettes, carottes ...)

Mettre le paprika dans une assiette.

Découper les blancs de poulet en fines lamelles, les déposer dans l'assiette et bien enduire chaque morceau de poudre.
Déposer le poulet dans le panier. Réserver.
Mettre dans le bol les échalotes et l'ail, et mixer 5 secondes - vitesse 5.

Racler les parois, ajouter le cube de bouillon, le vin blanc, le lait, les chorizo coupés en morceaux, le poivron, la purée de tomate séchée, quelques feuilles de coriandre, et mixer 30 secondes - vitesse 8.

Racler les parois. Ajouter l'eau, poser le panier avec la viande, bloquer le couvercle. Ajouter le Varoma et le remplir de tagliatelles de légumes. Poser le couvercle et programmer 20 minutes - 100° - vitesse 3.

A la sonnerie, mélanger la viande pour obtenir une cuisson uniforme et remettre 10 minutes - 100° - vitesse 4
A la sonnerie, retirer le panier et transvaser la viande dans le varoma à coté des légumes. Ajouter la Maïzena et le fromage frais, et rectifier l'assaisonnement avec sel et poivre. Reposer le varoma et programmer 3 minutes - 90° - vitesse 4. Ainsi les légumes et la viande ne refroidiront pas pendant la cuisson de la sauce.

Verser la sauce sur la viande et servir avec un riz thai, accompagné éventuellement du reste de poivron rouge coupé en brunoise.

Décorer avec une tranche de chorizo bien grillée et quelques feuilles de coriandre.

poulet_sauce_chorizo

Posté par cuisinedetantine à 09:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

20 octobre 2014

Spanakopitas et tzatziki

Plusieurs fois que je croise cette recette. Intitulée plus simplement "triangles épinards et fêta". Mais avouez que c'est moins fun que spanakopitas et moins typique. C'est bien une recette grecque.

spanakopitas

 

Préparation : 30 minutes
Repos : 1 heure
Cuisson : 25 minutes

Pour 4 personnes :

  • 250 g de fêta
  • 6 feuilles de brick
  • 200 g d'épinards frais
  • 1 œuf
  • 4 oignons nouveaux
  • 2 branches de persil
  • 2 branches de coriandre
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 4 c. à soupe d'huile d'olive
  • Sel, poivre du moulin

Tzatziki : 

  • 200 g de yaourt grec
  • 1/2 concombre
  • 12 feuilles de menthe
  • le jus d'un petit citron
  • 2 gousses d'ail
  • 1 oignon
  • sel poivre

Le tzatziki :
éplucher et raper le concombre
Les hachés l'oignon le mettre dans une passoire fine au-dessus d'un bol avec du sel et laisser dégorger une heure au frais.
hacher la menthe et l'ail, mélanger dans un bol avec le yaourt et le jus de citron, puis ajouter le concombre et l'oignon égouttés. Saler et poirvrer et réserver au frais.

 

Les spankopitas :

Retirer la tige des épinards avant le les rincer, les égoutter et les hacher. Peler et hacher les oignons. Faire chauffer la moitié de l'huile d'olive dans une grande poele et y faire fondre des oignons.. Ajouter les épionards, saler, poivrer et laisser cuire 3 à 4 minutes sur feu vif en mélangeant. Egoutter.

Dans un saladier, mélanger la féta émiettée, l'oeuf, les épices les herbes hachées et du poivre. Ajouter les épinards.

Faire préchauffer le four à 180°. Couper les feuilles de brick en deux. Répartir la préparation sur les extrémités de chaque demi feuille et pleir en triangle.

déposer les spanakopitas sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonner d'huile d'olive et enfourner pour 15 minutes

spanakopitas1

Servir ausitôt avec le tzatziki.

 

Posté par cuisinedetantine à 09:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

13 octobre 2014

Cake aux aubergines et à la fêta

L'été est fini mais on peut encore le prolonger un peu avec les dernières aubergines du jardin et le féta.

cake_aubergine_feta

Préparation: 25 minutes
Repos: 30 minutes
Cuisson: 55 minutes

cake_aubergine_feta1

 

pour 6 personnes :
  • 400 g de petites aubergines.
  • 200 g de feta
  • 150 g de farine
  • 3 œufs
  • 12 cl de crème liquide entière
  • 1 sachet de levure chimique
  • 80 g de parmesan fraîchement râpé
  • 15 cl d'huile d'olive poivre

Peler les aubergines et les couper en cubes. Les faire revenir dans une poêle avec la moitié de l'huile, 6 à 8 minutes en remuant souvent. Egoutter sur du papier absorbant et réserver.

Dans un saladier, casser les œufs et les battre en omelette. Incorporer progressivement la farine et la levure en fouettant vivement pour obtenir une pâte lisse. Verser la crème puis le reste d'huile, toujours en fouettant, puis ajouter le parmesan râpé, poivrer et bien mélanger. 

Mettre au réfrigérateur 30 minutes

Faire préchauffer le four à 180° (th 6). Emietter grossièrement la feta. Incorporer les aubergines et la féta à la pâte en mélangeant délicatement.

Verser la préparation dans un moule à cake antiadhésif ou couvert de papier sulfurisé beurré. Enfourner pour 45 minutes.

Si le dessus colore trop, couvrir de papier aluminium.

Vérifier la cuisson en piquant la lame d'un couteau dans le cake, elle doit ressortir toute propre.

Laisser tiédir avant de démouler.

Servir le cake accompagné d'une sauce au yaourt parfumée aux herbes (coriandre, basilic, menthe .. .).

cake_aubergine_feta2

pour arroser : un vin de pays-d'oc IGP rouge issu de merlot.

Posté par cuisinedetantine à 09:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,



08 octobre 2014

Pompe aux pommes à l'auvergnate

Voilà certainement un des plus anciens desserts que j'aie pu manger. Ma grand-mère était bourbonnaise et c'est une spécialité de ce coin de l'allier mais aussi des régions alentours. C'était le dessert du dimanche et à l'époque il s'agissait d'une pâte brisée.

La recette a bien évolué jusqu'à cette version de Régis Marcon.

Les pommes primeur arrivent sur les étals des marchés et elles sont toutes aussi délicieuses les une que les autres. Avec de bons produits, un peu de savoir faire et beaucoup d'amour, c'est l'assurance du plaisir retrouvé.

pompe_marcon1

Ingrédients pour 6 à 8 parts

Préparation : 30 minutes
Cuisson : 1 heure

  • 1 carré de pâte feuilletée pur beurre de 22 cm
  • 1 carré de pâte feuilletée pur beurre de 24 cm
  • 50 g de sucre
  • 60 g de beurre
  • 4 pommes granny
  • 6 à 7 pommes reinettes
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 gousse de vanille
  • Marmelade d’abricot
  • Eau-de-vie de pomme
  • 1 jaune d’oeuf
  • citron

Éplucher toutes les pommes.

Verser du jus de citron sur les fruits.

Couper les pommes granny en quartiers.Les faire revenir dans une poêle dans 25 g de beurre. Laisser colorer les deux côtés, saupoudrer des 25 g de sucre et stopper la cuisson dès que les pommes commencent de caraméliser. Verser l'alcool et flamber immédiatement. Réserver au frais.

Tailler les pommes reinettes en morceau.Dans une casserole, faire fondre 25 g beurre et ajouter les pommes, 25 g de sucre, la vanille et la cannelle.Cuire jusqu'à d’obtenir une compote sèche.Dans ce cas, j'utilise toujours le Thermomix. Mélanger 10 g de beurre à la compote et mettre au frais.

Faire préchauffer le four à 200°C. 

Mettre le carré de pâte feuilletée de 22 cm sur une plaque.

Tapisser le fond de marmelade d’abricot jusqu’à 2 cm du bord.

Poser dessus la compote de pommes froide et disposer les quartiers de pommes flambées.

Refermer les bords en appuyant bien sur la pâte afin d’éviter que le gâteau s’ouvre en cours de cuisson.

Dorer le dessus de la pompe avec un jaune d’oeuf battu.

Enfourner pendant 10 minutes à 200 °C puis 40 minutes à 180°C.

Laisser reposer le gâteau à la sortie du four.

pompe_marcon2

Déguster tiède.

Puisque nous sommes de moins en moins nombreux en famille - les enfants quittent le nid - j'ai préparé une demie pompe, avec une pâte feuilletée seulement.

Même si son dessert était un délice et restera un souvenir extraordinaire, le résultat n'a pas grand chose à voir avec la pompe de ma mémé. 

La touche acidulée de la marmelade, le goût des deux pommes et le petit plus caramélisé, c'est un pur bonheur.

pompe_marcon

  • Eplucher toutes les pommes.
  • Verser du jus de citron sur les fruits.
  • Taillez-les en deux, enlever les pépins.
  • Pour les pommes granny, coupez-les en quartiers.
  • Faire revenir dans 25 g de beurre.
  • Colorer les deux côtés, ajouter 25 g de sucre.
  • Flamber le tout à l’eau-de-vie de pomme.
  • Mettre au frais.
  • Tailler les pommes reinettes en morceau.
  • Dans une casserole, faire fondre 25 g beurre et ajouter les pommes, 25 g de sucre, la vanille et la cannelle.
  • Cuire afin d’obtenir une compote sèche.
  • Mélanger 10 g de beurre à la compote et mettre au frais.
  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Mettre le carré de pâte feuilletée de 22 cm sur une plaque.
  • Tapisser le fond de marmelade d’abricot jusqu’à 2 cm du bord.
  • Poser dessus la compote de pommes froide et disposer les quartiers de pommes flambées.
  • Refermer les bords en appuyant bien sur la pâte afin d’éviter que le gâteau s’ouvre en cours de cuisson.
  • Dorer le dessus de la pompe avec un jaune d’oeuf battu.
  • Enfourner pendant 10 minutes à 200 °C puis 40 minutes à 180°C.
  • Laisser reposer le gâteau à la sortie du four.
- See more at: http://www.chezbeckyetliz.com/2006/10/la-pompe-aux-pommes-a-lauvergnate.html#sthash.wy9Ob0VH.dpuf
  • Eplucher toutes les pommes.
  • Verser du jus de citron sur les fruits.
  • Taillez-les en deux, enlever les pépins.
  • Pour les pommes granny, coupez-les en quartiers.
  • Faire revenir dans 25 g de beurre.
  • Colorer les deux côtés, ajouter 25 g de sucre.
  • Flamber le tout à l’eau-de-vie de pomme.
  • Mettre au frais.
  • Tailler les pommes reinettes en morceau.
  • Dans une casserole, faire fondre 25 g beurre et ajouter les pommes, 25 g de sucre, la vanille et la cannelle.
  • Cuire afin d’obtenir une compote sèche.
  • Mélanger 10 g de beurre à la compote et mettre au frais.
  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Mettre le carré de pâte feuilletée de 22 cm sur une plaque.
  • Tapisser le fond de marmelade d’abricot jusqu’à 2 cm du bord.
  • Poser dessus la compote de pommes froide et disposer les quartiers de pommes flambées.
  • Refermer les bords en appuyant bien sur la pâte afin d’éviter que le gâteau s’ouvre en cours de cuisson.
  • Dorer le dessus de la pompe avec un jaune d’oeuf battu.
  • Enfourner pendant 10 minutes à 200 °C puis 40 minutes à 180°C.
  • Laisser reposer le gâteau à la sortie du four.
- See more at: http://www.chezbeckyetliz.com/2006/10/la-pompe-aux-pommes-a-lauvergnate.html#sthash.wy9Ob0VH.dpuf

Ingrédients pour 6 personnes
Préparation : 30 minutes
Cuisson : 1 heure

1 carré de pâte feuilletée pur beurre de 22 cm
1 carré de pâte feuilletée pur beurre de 24 cm
50 g de sucre
60 g de beurre
4 pommes granny
6 à 7 pommes reinettes
1 bâton de cannelle
1 gousse de vanille
Marmelade d’abricot
Eau-de-vie de pomme
1 jaune d’oeuf
citron

- See more at: http://www.chezbeckyetliz.com/2006/10/la-pompe-aux-pommes-a-lauvergnate.html#sthash.wy9Ob0VH.dpuf

Posté par cuisinedetantine à 09:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

29 septembre 2014

Frittata de saumon

Encore un parfum de vacances avec ce plat d'origine italienne. Qui ressemble aussi à une tortilla espagnole. Un plat qui fait voyager en tous cas.

frittata_saumon

 

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 40 minutes

Pour 4 personnes :

  • 400 g de filet de saumon sans la peau
  • 600 g de pommes de terre
  • 6 brins de persil
  • 150 g de petits pois surgelés
  • 3 œufs,
  • 15 g de beurre
  • 25 cl de crème liquide
  • noix de muscade, sel, poivre .

Faire cuire les pommes de ter­re épluchées 10 minutes dans une casserole d'eau salée. Ajouter les petits pois surgelés et ­poursuivre la cuisson 5 minutes. Égoutter le tout. Laisser tiédir les pommes de terre et les dé­couper en rondelles.

Faire préchauffer le four sur th. 6-7 (200°C).

Rincer, essuyer et découper le filet de saumon en morceaux. Saler et poivrer chaque face.

Fouetter les œufs avec la crème liquide. Assaisonner de sel, de poivre et râper un peu de noix de muscade.

Enduire un plat à four (ou une poêle allant au four) de beurre.

Alterner des couches de pommes de terre, de petits pois et de saumon. Ajouter le mélange d'œufs et de crème et enfourner pour 25 minutes.

Parsemer de persil ciselé et servir aussitôt dans le plat de cuisson, accompagné d'une petite salade verte.

frittata_saumon2

Le vin : picpoul-de-pinet.

 

Posté par cuisinedetantine à 09:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 septembre 2014

Filet mignon aux pruneaux

Le Thermomix marche à plein régime en cette fin d'été  : pour éviter de chauffer la cuisine, pour une cuisine légère et pour sa rapidité, tant de raisons.

filet_mignon_pruneaux1

  • 500 g de filet mignon
  • 230 g de pruneaux dénoyautés
  • Sel et poivre
  • 130 g d'oignons coupé en 2
  • 2 gousses d'ail
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 1 petite boite de concentré de tomates
  • 600 g d'eau
  • 500 g de pommes de terre epluchées et coupées en morceaux

Inciser le filet mignon en son milieu et sur toute la longueur à l'aide d'un couteau aiguisé. Remplir cette cavité avec 30 g de pruneaux, assaisonner. Puis envelopper le filet très serré dans un film alimentaire bien hermétique, le poser dans le varoma et réserver.

Placer les oignons, les gousses d'ail, le bouillon, 30 g de pruneaux et le concentré de tomates dans le bol et hacher 5 secondes - vitesse 5.
Verser l'eau, insérer le panier de cuisson et y déposer le reste des pruneaux et les pommes de terre épluchées et coupées en gros morceaux.
Mettre le varoma en place et programer 45 minutes - Varoma - vitesse 1. Retirer le varoma et le panier de cuisson.
Rectifier l'assaisonnement de la sauce et mixer 10 secondes - vitesse 5.
Retirer la viande du film alimentaire et détailler en 8 tranches.
Dans un plat de service, étaler la sauce, recouvrir des morceaux de viande et entourer des pruneaux.

filet_mignon_pruneaux2

La recette d'origine prévoit des pommes de terre cuites à la vapeur dans le panier en accompagnement. J'ai préféré des frites de légumes (à la friteuse sans huile).

Posté par cuisinedetantine à 09:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2014

cuillères à la noisette

Ces petits moules silicone avec des empreintes de cuillères, c'est un petit miracle.

cuillères_silicone

Mes préférées sont à la nougatine parce que la nougatine, c'est ma petite faiblesse. Mais avec la pâte à tartiner de Marie Chioca , celle-ci sont terribles.

Préparation: 40 minutes

Repos: 1 h 30

Cuisson: 10 à 12 minutes

  • ustensile indispensable : moules cuillère en silicone

 

  • 200 g de beurre doux à température ambiante
  • 100 g de sucre en poudre
  • 50 g de sucre de canne en poudre
  • 200 g de farine
  • 150 g de poudre de noisettes
  • 1 pincée de sel

cuilleres_noisette1

Couper le beurre en dés.

Mélanger la farine tamisée, le sel et la poudre de noisettes.

Dans un saladier ou dans le bol du robot, battre le beurre avec les sucres puis ajouter le mélange farine - poudre de noisettes. Remuer pour obtenir une pâte homogène mais éviter de trop la pétrir puis former une boule.

Recouvrir d'un film alimentaire puis placer la pâte 1 heure au réfrigérateur.

Faire préchauffer le four à 160°C (th. 5-6).

Sortir la pâte du réfrigérateur et l'étaler sur 2 mm d'épaisseur sur un plan de travail fariné, puis découper plusieurs formes de cuillères à l'aide d'un emporte-pièce ou au couteau autour d'une vraie cuillère.

Déposer les cuillères crues dans les empreintes du moule en silicone et les enfoncer légèrement avec les doigts. Replacer au frais 30 minutes avant d'enfourner à four chaud pour 10 à 12 minutes.

Les cuillères doivent être très légèrement dorées.

Laisser refroidir.

 cuilleres_noisette2

On obtient une bonne quantité de cuillères qui peuvent se conserver quelques jours dans une boite en fer.

Posté par cuisinedetantine à 09:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2014

Zodio et ses blogueuses : seconde édition

C'était une jolie journée comme je les aime.

Le dernier vendredi d'aout, j'étais fin prête à l'heure pour la seconde Journée des Blogueuses auvergnates dans le magasin Zodio de Clermont-Ferrand. Me souvenant de la première, j'étais impatiente. Et je n'ai pas été déçue.

J'aurais été presque à l'heure sans une petite rencontre avec la maréchaussée : j'étais donc presque la dernière ! Le temps de présenter les petites nouvelles et nous avons attaqué la petit collation et les bavardages.

Le premier atelier s'est ensuite tenu avec Wilfried Chaplain. Quel plaisir d'entendre un Chef parler de son parcours et de sa passion. L'hôtel Radio lui a confié ses cuisines et la carte fait bien envie.

Julie et Johanna ont ensuite préparé des push cakes chèvre et figues que nous avons gobés en un rien de temps.

Nous sommes ensuite passés à table pour déguster nos petites préparations. La table était bien remplie.  A tel point que j'ai calé sur les financiers coco framboise . Et encore,  je ne vous parle pas du fondant au chocolat de Carine. Ce serait indécent.

cromesquis

 

DSC02107

 

fondant_carine

 

preparation_pushcakes

 

push_cakes

 

J'ai trouvé la fine équipe pour m'accompagner !

Pour ma part, j'avais réalisé une pâte à tartiner choco-noisette du (d'un des) magnifique(s)  livre(s) de Marie Chioca "Les secrets de la pâtisserie bio". Je ne dévoilerai pas la recette pour ne pas vous priver de découvrir tous les autres délices que contient ce livre. Ce serait trop dommage de passer à côté.

Et pour extirper ce délice de son pot, j'avais préparé des petites cuillères noisette.

 

cuilleres_noisette

La recette est dans le billet suivant.

Les conversations ont continué longtemps encore puis nous avons fait un petit tout du propriétaire pour découvrir les nouveautés culinaires avec Manu.

Si le pot de Cara-crakine de la maison Cacao Barry a fait son effet - j'ai pas boudé mon plaisir non plus ! - c'est plus le beurre de cacao en poudre Mycryo qui a emporté mon suffrage. Je lui consacrerai d'ailleurs un billet à lui tout seul tellement les possibilités sont infinies.

Je n'ai pas vu le temps passer et pourtant l'après midi était bien avancé quand nous nous sommes quittés.

DSC02088

A bientôt pour un nouvel épisode ...

 

Posté par cuisinedetantine à 09:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 septembre 2014

Salade niçoise, la vraie

L'été est là. C'est bien le moment ! Les vacances sont déjà si loin. Du coup, je prépare les plats dont je n'avais même pas envie ces dernières semaines : les salades. Une salade. Une découverte. Jusque là, j'imaginais une bonne vielle salade de riz agrémentée de légumes. Mais la recette authentique est bien plus alléchante.

J'ai simplement remplacé les anchois dont je ne fais pas grand cas par du thon à l'huile.

 salade_nicoise1

pour 6 personnes :

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 10 minutes

  • 4 œufs
  • 500 g de fèves en cosse
  • 6 artichauts poivrade
  • 1 citron
  • 1 kg de tomates
  • 1 concombre Noa (ou concombre épineux)
  • 1 petit poivron vert à salade (corne-de-bœuf)
  • 10 radis roses
  • 6 cébettes (oignons nouveaux)
  • 1 gousse d'ail
  • 100 g d'olives niçoises non dénoyautées
  • 12 filets d'anchois
  • 6 branches de basilic
  • 4 c. à soupe d'huile d'olive
  • Sel, poivre du moulin.

 

Faire cuire les œufs pendant 10 min à l'eau bouillante. Les écaler une fois refroidis.

Écosser les fèves.

Préparer les artichauts. Les couper en quatre et les citronner pour éviter qu'ils noircissent.

Couper les tomates en petits dés et les saupoudrer de sel pour qu'elles rendent leur jus.

Peler le concombre une bande sur deux et le couper en dés. 
Laver le poivron, le couper en deux, ôter les graines et couper finement.
Laver et émincer finement les radis roses.
Hacher les cébettes au couteau.
Couper les œufs durs en quatre.

Frotter le saladier avec la gousse d'ail afin qu'elle parfume la salade. Déposer les tomates égouttées mais réserver leur jus. Recouvrir de tous les autres légumes, des olives et terminer en émiettant le thon.

Mélanger l'huile et le jus des tomates, ajouter le basilic haché et poivrer au moulin.

Verser cette "vinaigrette" au dernier moment, mélanger et déposer les oeufs sur le dessus avant de présenter le plat à table.

 

salade_nicoise

Posté par cuisinedetantine à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2014

Sachertorte

sachertorte1

 

Depuis 4 mois, cette recette attend sagement. C'est en Avril que m'en est venue l'envie. Je clame souvent que je n'aime pas, contrairement à beaucoup - je sais - l'association chocolat - fruits rouges. C'est ainsi que ma forêt noire ne contient pas de cerises, que les fourrages framboises dans un biscuit chocolat me font fuir. Par contre chocolat et abricot, ça me parle mieux. Alors, en lisant que la capitale Tchèque se faisait une spécialité des sachertorte en dessert, je m'étais préparée à en déguster. Et bien NIET, point de sachetorte dans les restaurants que nous avons fréquenté. Et j'en ai gardé une rancune tenace.

Juste à ce moment là, j'ai découvert le blog de David. Un aficionados de Mercotte qui fait des desserts sublimes que je vous invite à découvrir. Et c'est là que j'ai découvert la "Sachertorte façon Alain Ducasse". Quel heureux hasard ! 

J'ai seulement un peu modifié les proportions (ce qui explique les grammages étranges) puisqu'il avouait avoir préparé beaucoup de biscuit avec les proportions de la recette. Enfin, pas toutes les proportions. Pour le glaçage, et comme on perd souvent de la crème en la versant bien uniformément pour couvrir le gâteau, j'ai gardé les quantités. Certes, il y en avait bien trop. Mais je n'ai pas eu de regret. Conservée au frais, cette ganache a agrémenté les salades de fruits de plusieurs repas suivants, façon fondue au chocolat et personne ne s'est plaint. Les moustaches au chocolat de fin de repas pouvaient en témoigner ;o)).

C'est un gâteau à réaliser en plusieurs étapes ce qui permet de s'organiser et de le préparer à l'avance. Il y gagne même en goût et en texture.

La marmelade d'abricots (a réaliser 2 jours avant)

  • 225 g d'abricots dénoyautés
  • 200 g de sucre semoule
  • jus de citron

Dénoyauter et couper les abricots en morceaux et les faire macérer dans le sucre toute une nuit au réfrigérateur.
Le lendemain, porter à ébullition et cuire 10 minutes jusqu'à épaississement.

Ajouter quelques gouttes de jus de citron. Réserver au frais.

Le biscuit Sacher (la veille)

  • 110 g de pâte d'amande maison (ou achetée à 70% de fruits)
  • 32 g de sucre glace
  • 52 g de jaunes d'œuf
  • 38 g d'œufs entiers
  • 63 g de blanc d'œuf
  • 32 g de sucre
  • 25 g de farine T45
  • 25  g de cacao en poudre non sucré
  • 25 g de beurre

Faire Préchauffer le four à 170°.

Faire ramollir la pâte d'amande quelques secondes au micro-ondes. La mélanger au sucre glace, puis ajouter les jaunes d'œuf et les œufs entiers. Passer un coup de mixer plongeant pour terminer et obtenir un appareil bien lisse.

Tamiser farine et cacao.

Monter les blancs et les serrer en versant le sucre en 3 fois jusqu'à ce que les blancs forment le bec d'oiseau. Incorporer délicatement la moitié des blancs au mélange oeuf-amande avec une maryse. Ajouter la farine et le cacao et terminer par la seconde moitié des blancs.

Faire fondre le beurre et le verser en filet sur l'appareil. Verser sur une plaque ou en fine couche sur n'importe quel autre moule et faire cuire pour 15 minutes environ.

Laisser refroidir.

La mousse au chocolat amer (la veille)

  • 130 g de chocolat couverture à 75% de cacao
  • 60 g de jaunes d'œuf
  • 25 g d'œuf entier
  • 45 g de sucre
  • 30 g d'eau
  • 200 g de crème fleurette

 

Faire cuire au bain marie l'eau, le sucre, les jaunes d'œuf et les œufs entiers. Stopper la cuisson à 82/84° afin d'éviter la coagulation des jaunes. Fouetter la crème ainsi obtenue pour la faire refroidir.

Dans le bol du robot, fouetter la crème en chantilly ferme. Faire de même avec la pâte à bombe.

Faire fondre la couverture chocolat à 50/55° au bain marie.

Incorporer au chocolat un peu de crème montée à la maryse, puis la pâte à bombe montée et le reste de la crème montée.

Réserver au frais.

Le montage :

Poser un cercle de 20 cm sur un carton de même diamètre. Utiliser le cercle pour découper 2 disques de biscuit chocolat.

Chemiser le cercle de rhodoïd. Déposer un biscuit au chocolat au fond. Étaler une couche de marmelade d'abricot et recouvrir d'un tiers de mousse au chocolat. Lisser à la spatule. Renouveler l'opération et terminer par un biscuit recouvert de mousse au chocolat. Lisser à la spatule et placer au congélateur jusqu'au lendemain. 

Le glaçage chocolat
sachertorte2
  • 167 g de chocolat couverture 56% de cacao
  • 15 cl de crème fleurette
  • 25 cl d'eau
  • 200 g de sucre
  • 83 g de cacao en poudre non sucré
  • 83 g de crème double (à remplacer éventuellement par 45 g de crème entière et 38 g de mascarpone)

Porter la crème fleurette à ébullition et la verser sur le chocolat concassé.
Porter l'eau et le sucre à ébullition, verser le cacao, bien mélanger et redonner une ébullition. Faire de même avec la crème double.
Mélanger délicatement les deux sans faire mousser. Filmer au contact et réserver.
Lorsque la glaçage est à bonne température (souple et crémeux), sortir l'entremet du congélateur sur une grille et ôter le rhodoïd. Faire couler le glaçage sur toutes les faces de l'entremet congelé.
Remettre au frais jusqu'à complet refroidissement du glaçage et remise à bonne température du gâteau (3 heures environ).
Pour décorer, j'ai utiliser des orangettes "tortillées" et des "fleurs de chocolat" détaillées à la girolle.
 
sachertorte

Un régal. Et je persiste : avec le chocolat, les fruits oranges, c'est bien meilleur que les fruits rouges. NA !

Version Thermomix simplifiée :

 

Pour le biscuit :

  • 130 g de sucre en morceaux
  • 5 oeufs
  • 200 g de chocolat noir coupé en morceaux
  • 150 g de beurre mou et coupé en morceaux
  • 1 c. à soupe de sucre vanillé
  • 150 g de farine
  • 2 c. à café de levure chimique

Pour la garniture :

  • 300 grs de confiture d'abricots
  • Pour le glaçage :
  • 130 g de chocolat noir coupé en morceaux
  • 100 grs de crème liquide


Commencer par préparer le biscuit en versant le sucre dans le bol. Mixer 20 secondes à vitesse 10.
Réserver dans un bol.
Préchauffer le four à 180° C.
Casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes.
Dans un autre robot, monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.
Placer le chocolat dans le bol du Thermomix et mixer 10 secondes à vitesse 7.
Racler les parois du bol à l'aide d'une spatule.
Ajouter le beurre et faire fondre 5 minutes à 50° - vitesse 1.
Ajouter le sucre glace, le sucre vanillé, les jaunes d'oeufs et mixer 10 secondes à vitesse 3.
Puis ajouter la farine et la levure, mixer 10 secondes à vitesse 3.
Incorporer délicatement la préparation au chocolat aux blancs montés.
Verser la pâte dans un moule à manqué préalablement beurré (s'il n'est pas en silicone).
Faire cuire pendant 30 à 35 minutes à 180° C.

Nettoyer le bol du Thermomix.
Démouler le biscuit et laisser refroidir complètement sur une grille à pâtisserie.
Préparer la garniture en mettant la confiture d'abricots dans le bol et faire chauffer pendant 2 minutes à 90° - vitesse 1.
Si la confiture contient des morceaux, mixer 10 secondes - vitesse 8.
Ouvrir le biscuit en 2 dans l'épaisseur.
Etaler environ 1/3 de la confiture d'abricots sur le premier disque, tartiner l'intérieur du deuxième disque, souder les 2 disques.
Tartiner le dessus du gâteau de confiture.
Laisser reposer 10 minutes environ.
Nettoyer le bol du Thermomix.
Placer le chocolat dans le bol, mixer 10 secondes à vitesse 7.
Racler les parois du bol à l'aide d'une spatule.
Ajouter la crème et faire fondre 4 à 6 minutes à 50° C sur vitesse 1.
Etaler uniformément le glaçage au chocolat sur le gâteau.
Placer au réfrigérateur jusqu'à ce que le glaçage ait pris.

A tester un jour de timing sérré

Posté par cuisinedetantine à 09:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

08 septembre 2014

Pintade au banyuls, poireaux grillés

Les vins de Banyuls sont pour moi une découverte récente. Après le grand cru dégusté pour les fêtes avec le foie gras et même les desserts, le voilà cuisiné avec une volaille. A découvrir vite ...

Pour la cuisson, rien ne vaut le Roaster (ma cocotte chouchou). Elle ira au four en gardant le moelleux de la volaille, mais aussi sur le feu pour faire réduire la sauce et rien ne baignera dans le jus grâce à sa grille. Une perfection !

pintade_banyuls


Temps préparation : 30 minutes

Cuisson : 1 h 10 minutes

pour 4 personnes :

  • 1 pintade de 1,2 kg environ
  • 8 petits poireaux
  • 2 échalotes
  • 20 cl de
  • Bbanyuls rouge
  • 30 cl de jus de volaille
  • 150 g de grains de raisin noir
  • 5 cl d’huile
  • 25 g de beurre

Préchauffer le four à 180°C. Couper la pintade en huit morceaux. Éplucher et émincer les échalotes.

Rincer les raisins.

Assaisonner les morceaux de pintade et les mettre à saisir dans l’huile chaude dans une cocotte.
Lorsque les morceaux de pintade sont dorés, baisser le feu, ajouter les échalotes, laisser cuire 3 minutes. Couvrir la cocotte et la mettre au four. Laisser cuire 15 minutes, sortir la cocotte, retirer les blancs de pintade, tourner les cuisses et remettre au four 15 à 20 minutes.
Pendant ce temps, nettoyer les poireaux, couper les parties vertes, retirer les premières feuilles en gardant les poireaux entiers. Assaisonner et badigeonner d’huile. Les mettre à griller 20 à 25 minutes sur un gril ou dans une poêle sans matière grasse, sur feu doux, en les tournant régulièrement.
Sortir le plat du four, retirer les cuisses de pintade, les envelopper dans une feuille de papier aluminium avec les blancs. Réserver le jus et le dégraisser un peu.

Poser la cocotte sur feu vif, déglacer avec le banyuls. Laisser réduire de moitié puis ajouter le jus de volaille.

Laisser de nouveau réduire, ajouter le beurre en morceaux en fouettant pour émulsionner la sauce, remettre les morceaux de viande, les grains de raisin et les poireaux (coupés en 2 lorsqu'ils sont gros).

Laisser mijoter 15 minutes

pintade_banyuls1

Servir entouré des poireaux grillés et la sauce dans un bol à part.

Posté par cuisinedetantine à 09:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

03 septembre 2014

Pancakes à la ricotta

J'ai lu tellement de commentaires sur la dégustation de ces pancakes que je me suis décidée à les tester histoire de savoir s'ils détrôneraient mes autres recettes dont ma chouchou au lait ribot.

Et voilà ! c'est fait. Ils ont un moelleux incomparable. Pas de discussion possible.

pancake_ricotta

 

Je me doutais que, préparés par Pascale, "C'est moi qui l'ai fait", ce devait être une réussite et ils ont effectivement fait l'unanimité.

Par contre point de cottage cheese dans mon supermarché, alors je me suis rabattue sur la ricotta, sans regret d'après le résultat.

  • 4 œufs
  • 250 g de cottage cheese
  • 30 cl de lait entier ou demi-écrémé
  • 250 g de farine
  • 2 c. à c. rases de levure chimique (8 g)
  • 4 c. à s. rases de sucre (60 g)
  • 2 pincées de sel
  • Sirop d’érable, sirop d'agave, confitures ...

Séparer les blancs des jaunes.
Mélanger les jaunes avec le lait et le cottage cheese. Moi, c'est dans le bol du robot.
Mélanger dans un saladier la farine, la levure, le sucre et le sel et tamiser le tout.

Ajouter ces ingrédients secs , jusqu’à obtenir une pâte lisse.
Battre les blancs en neige, et les incorporer délicatement à la pâte. (avec une maryse ou le batteur plat souple du robot)
Couvrir et laisser reposer 30 minutes au frais.

Au moment de servir, faire chauffer et graisser une mini poêle avec un peu d’huile. Je préfère beurrer légèrement au pinceau
Déposer 1 petite louche de pâte dans la poêle. Dès qu'apparaissent de petites bulles  à la surface des pancakes, il faut les retourner. Poursuivre la cuisson pendant un peu moins d’1 minute.

Dans une grande poele, veiller à espacer les louches qui vont un peu s'étaler
Réserver le pancake sur une assiette puis poursuivre la cuisson jusqu’à épuisement de la pâte.
Servir de suite, classiquement avec du sirop d’érable.

pancake_ricotta1

Mais c'est bien aussi avec ma confiture de fraises !!!

De quoi faire passer la rentrée de meilleure humeur.

Posté par cuisinedetantine à 09:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

01 septembre 2014

Rôti de porc au beurre de câpres, haricots à la crème d'ail

Je l'ai peut être déjà écrit, mais je mange des câpres depuis quelques mois seulement. Encore un ingrédient que je découvre après des années à refuser d'y goûter. De là à en conclure que je me bonifie en vieillissant ... ;o)). Alors j'ai tout de suite été attirée vers cette recette au "beurre de câpres". Un air d'été en plus.

roti_porc_capres

 

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 50 minutes.

Pour 4 personnes :

  • rôti de porc dans le filet (environ 800 g)
  • 750 g de haricots verts
  • 6 gousses d'ail.
  • 20 cl de crème liquide.
  • 60 g de câpres
  • 50 g de beurre .
  • 15 cl de vin blanc sec
  • 5 cl d'huile d'olive
  • Sel, poivre du moulin

 

Faire préchauffer le four à 180°C. Déposer le filet de porc dans un plat à rôtir. Arroser d'huile, saler, poivrer. Enfourner le rôti 35 à 40 minutes, en le retournant et en l'arrosant toutes les 10 minutes.

Pendant ce temps, effiler les haricots et les faire cuire 15 minutes dans de l'eau bouillante salée.

Éplucher les gousses d'ail, et les faire blanchir 3 minutes dans de l'eau bouillante salée. Égoutter et remettre les gousses dans la casserole avec la crème, du sel et du poivre. Faire cuire 8 minutes à feu moyen puis mixer la crème .

Égoutter et rafraîchir les haricots sous l'eau froide .

Sortir le rôti, et l'envelopper d'une feuille de papier aluminium. Laisser reposer 30 minutes.

Vider le plat du jus et déglacer avec le vin blanc. Reverser le liquide dans une casserole, ajouter 5 cl d'eau, , du sel et du poivre. Faire réduire le jus de moitié avec les câpres. Passer la sauce au chinois en réservant les câpres puis ajouter le beurre en morceaux en fouettant à la cuillère magique. Lorsque la sauce est bien homogène, reverser les câpres, laisser réchauffer et réserver au chaud.

Faire chauffer les haricots dans la crème d'ail.

Couper le rôti en fines tranches, servir de suite avec les haricots à la crème et le beurre aux câpres sur la viande.

 roti_porc_capres1

pour accompagner : un Pouilly-fuissé.

Posté par cuisinedetantine à 09:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

22 août 2014

Tarte aux myrtilles

La tarte aux myrtilles est une de mes tartes préférées. Non, c'est pas vraiment ça. Les Tartes aux fruits sont mes desserts préférés. Puis l'ordre de mes préférences est fonction des fruits. Mon chouchou, c'est incontestablement la framboise, puis la fraise et pas loin ... la myrtille. Mais si les premiers poussent dans le jardin, la myrtille est plus discrète et montagnarde.

Mais si je la déniche, pas d'hésitation : tarte au dessert.

tarte_myrtille

La plus simple est sans doute la meilleure. Des fruits qui tapissent une pâte brisée et un résultat qui dégouline de sirop des fruits. 

Aujourd'hui, j'ai choisi de tapisser le fond de tarte d'une crème d'amande, pour que les myrtilles ne répandent pas trop leur jus. Et une version tartelettes pour éviter le découpage des parts.

Pour 8 tartelettes :

  • 500 g de myrtilles
  • 20 g de sucre glace

La pâte :

  • 250 g de farine de blé
  • 125 g de beurre doux
  • 100 g de sucre glace
  • 30 g de poudre d'amande
  • 1 Oeuf
  • 1 pincée de sel fin

La crème :

  • 100 g de poudre d'amande
  • 100 g de sucre glace
  • 80 g de beurre doux
  • 1 oeuf
  • 5 cl de crème liquide entière (facultatif)

 

Faire préchauffer le four à 180 °C.

Dans le bol du robot, mélanger le beurre pommade, le sel et le sucre glace. Ajouter l'oeuf, puis la farine et la poudre d'amande. Dès que la pâte forme une boule, filmer et la réserver au frais pendant 30 minutes.

Étaler la pâte à l'aide d'un rouleau puis foncer des moules à tartelettes ou des cercles individuels posés sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé. Garnir les fonds de billes en céramique ou de haricots secs et enfourner pendant 10 à 15 minutes. La pâte doit être juste dorée.  Enlever ensuite les billes. Laisser refroidir.

La crème :

Dans un cul de poule ou le bol du robot, mélanger la poudre d'amande, le sucre glace, le beurre pommade, l'oeuf et la crème.  Répartir cette crème d'amande sur les fonds de tarte précuits, puis disposer une belle couche de myrtilles dessus.
Saupoudrer le tout de sucre glace puis enfourner pendant 20 minutes.

Débarrasser sur une grille pour laisser refroidir.

Posté par cuisinedetantine à 08:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

18 août 2014

Tiramisu tomate confite et sirop balsamique

Tiramisu en entrée ! Original non ? et vraiment agréable. la crème de mascarpone fait supposer une entrée un peu lourde, mais il n'en est rien.

tiramisu_tomate_balsamique

Préparation: 30 minutes + 4 h de réfrigération au moins

Cuisson : 40 minutes

Pour 4 personnes :

  • 100 g de mascarpone
  • 1 c. à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 œuf.
  • 2 grosses tomates
  • 50 g de sucre
  • 1 échalote
  • 10 cl de vinaigre de vin.
  • 15 cl de vinaigre balsamique .
  • 100 g de pain ciabatta aux olives.
  • Sel, poivre du moulin

 

Monder les tomates : inciser leur fond en croix et les plonger 20 secondes dans l'eau bouillante, puis les rafraîchir sous l'eau froide et retirer leur peau qui se détache toute seule. Les couper en quartiers, les épépiner et les concasser.

Déposer les morceaux de tomate dans une casserole avec l'échalote hachée, le sucre, le vinaigre de vin, du sel et du poivre. Faire mijoter environ 30 minutes sur feu doux pour que le liquide s'évapore et obtenir un chutney. Laisser refroidir .

Casser l'œuf et séparer le blanc du jaune. Mélanger le mascarpone dans un bol avec la crème fraîche, le jaune d'œuf, du sel et du poivre. Monter le blanc d'œuf en neige, et l'incorporer délicatement à la maryse.

Verser la moitié de la préparation dans 8 verrines de la taille d'un verre à moutarde. Répartir le pain de ciabatta coupé en petits cubes. Couvrir d'une couche de chutney dessus. Terminer avec le reste de préparation au mascarpone et placer les tiramisus au fraisau moins 4 heures

Faire réduire le vinaigre balsamique dans une casserole sur feu doux jusqu'à ce qu'il ait une consistance sirupeuse, laisser refroidir.

Au moment de servir, napper la surface des tiramisus d'un filet de sirop au vinaigre balsamique et déguster avec des gressins.

À déguster bien frais

tiramisu_tomate_balsamique1

un vin ? un costières-de-nîmes.

 

Posté par cuisinedetantine à 09:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 août 2014

Tarte feuilletée abricots aux pistaches

Je croyais bien avoir déjà mis une tarte à l'abricot à l'honneur dans ce blog. Et pourtant, non. Je répare vite cet oubli tant ce dessert est délicieux. Les fruits caramélisent, la pâte croustille, tout ce que nous aimons.

tarte_abricots_pistache1

Pour 6 à 8 personnes :

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 40 minutes

  • 300 g de pâte feuilletée
  • 900 g d'abricots
  • 4 c. à soupe de marmelade d'abricots
  • 50 g de pistaches non salées
  • 50 g de sucre muscovado
  • 50 g de beurre.

Faire préchauffer le four à 200°C.

Profiter de ce moment pour faire torréfier les pistaches dans la tôle à tarte quelques minutes et les réserver.

Étaler la pâte feuilletée en rectangle ou en cercle pour un moule de 28 cm. Piquer le fond avec d'une fourchette.

Laver, sécher et dénoyauter les abricots. Émincer les oreillons en deux ou trois lamelles. 

Garnir copieusement le fond de tarte des abricots, saupoudrer du sucre brun et parsemer depetits morceaus de beurre et enfourner pour 35 à 40 minutes.

Faire tiédir la marmelade, la mixer et y verser les pistachés grillées.

Sortir la tarte et badigeonner les fruits de marmelade tiédie et mixée. Faire glisser la tarte tiédie sur un plat.

Servir de suite.

tarte_abricots_pistache

 

Vin : muscat de Frontignan

 

Posté par cuisinedetantine à 09:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

21 juillet 2014

Flan fraîcheur

La saison des pique nique bat son plein. Alors voici un flan - cake à préparer et garder au frais jusqu'au moment de partir.

flan_fraicheur

  • 2 courgettes (environ 400 g)
  • 3 œufs
  • 1 yaourt brassé à 0%
  • 10 cl de crème allégée
  • 30 g de parmesan râpé
  • 10 g de farine
  • 1 c. à café de thym
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive
  • Poivre 5 baies

Laver les courgettes, les couper en rondelles et les poêler 10 minutes dans l'huile avec le thym sans cesser de remuer. Arrêter la cuisson des que les courgettes sont translucides.

Faire préchauffer le four à 180°
Battre les oeufs avec le yaourt, la crème et le fromage. Saupoudrer la farine et l'incorporer. et le poivre. Terminer par les courgettes en les incorporant délicatement.
Verser l'appareil dans un moule graissé ou en silicone.
Enfourner pour environ 35 minutes.
Laisser refroidir et servir éventuellement coupé en cubes comme une tortilla.

Posté par cuisinedetantine à 09:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juillet 2014

Cake au citron

En constatant que ce blog de contenait pas de recette de Cake au citron, j'ai immédiatement décidé de combler cette lacune - majeure - selon moi.

J'ai le souvenir des cakes dorés et croustillants que l'on préparait lorsque j'étais petite fille et surtout du glaçage acide et délicieux qui les recouvraient. Mais la recette de famille n'était pas facile à retrouver. Alors j'ai cherché sur le net et trouvé celle qui ressemblait à mon souvenir. Bernard en parle si bien qu'il est impossible de résister.

Et effectivement, c'est CELUI que j'espérais. Je ne suis pas fan des gâteaux imbibés mais je crains les biscuits secs et friables. Et celui-ci, bien que sans sirop est vraiment moelleux. La croûte est croustillante et la glaçage donne la même impression qu'autrefois.

En un mot, je Kiffe !

cake_citron

  • 200 g de sucre (il n'y a qu'avec cette quantité que le cake fonctionne et cela équilibre le citron)
  • 120 g de beurre fondu
  • le zeste d'un citron jaune
  • 165 g d'œuf
  • 150 g de farine
  • 80 g de jus de citron
  • 1 demi cuillerée à café de levure chimique
Glaçage :
  • 25 g de jus de citron
  • 130 g de sucre glace
Faire préchauffer le four à 170°C.
Faire fondre le beurre au four à micro-ondes ou au bain-marie. Verser le sucre dans un bol avec le beurre et le zeste d'un citron. 
Mélanger sommairement le beurre fondu avec le sucre. 
Ajouter les 165 g d'œuf, (environ 3 œufs moyens).
Ajouter la farine et la levure chimique et terminer par le jus de citron.  
Verser la pâte dans un petit moule à cake de  20 X 8 cm beurré (ainsi rempli aux 3/4) ou plutôt vaporisé de ma bombe préférée.
 
Enfourner et laisser cuire 30 à 40 minutes. le gâteau doit être légèrement doré, pas trop gonflé. Pour vérifier la juste cuisson, planter une fine lame de couteau qui doit ressortir propre.
Démouler à l'envers sur une grille. 
 
Laisser le cake refroidir totalement. Quand il est à température ambiante, préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace avec le jus de citron avec la cuillère magique.
Verser le glaçage uniformément qur toute la surface. Mettez bien sûr une assiette en dessous pour récupérer l'excédent. 
Avec une maryse, lisser le nappage pour qu'il soit fin et couvre tous les côtés du gâteau. 
 
Remettre le cake sur la grille au four à 100°C pour 8 minutes pour sécher le glaçage. Il sera alors bien sec et très doux. 
Laisser refroidir puis déguster en tranches fines.
cake_citron1

Posté par cuisinedetantine à 09:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :



Fin »