et c'est bien fait pour elle ! (et pour moi aussi)

D'abord, elle a tenté de résister à la cuisinière. . Je m'étais imaginée qu'elle aimerait fondre dans le lait et laisser son parfum au précieux liquide. Tu parles ! Un premier paquet a terminé dans la poubelle. Ensuite elle a failli se faire oublier et la date butoir est passée. Je ne participerais pas à l'atelier figue sèche . Tiuscha a eu beau battre le rappel, le mal était fait.

Dans un sursaut d'énergie, et un soir d'élection, l'inspiration s'est enfin montrée, mais il était trop tard. Le pique nique se ferait sans nous.

Alors, c'est en toute humilité que je présente mes

chaussons au confit de figue sèche

chaussons_figue1

Faire cuire longuement les figues dans l'eau jusqu'à ce qu'elles deviennent très fondantes. Ajouter une demi gousse de vanille. Bien que moelleuses, les miennes ont mis plus d'une heure pour être tendres.  Laisse refroidir. Mixer grossièrement quelques noix de pécan puis mixer les figues en compote. Mélanger figues et noix.

Étaler un bloc de pâte feuilletée en couche très fine. Découper des carrés de 15 cm de côté. Déposer une cuillère à soupe de purée. Replier les coins de chaque carré pour former un chausson carré et fermer avec un petit bouton de pâte. Dorer avec un jaune d'oeuf.

Passer à four chaud (200°) jusqu'à ce que les chaussons soient bien cuits et dorés. (environ 30 minutes)

Avec une larme de crème fouettée glissée dans les petites fentes de la pâte aaahhhh ... ça me réconcilie avec la figue.

chaussons_figue