muffins_matcha_fruits_rouges1

Mes vacances devraient commencer en fanfarre. Le temps est splendide, les enfants doivent arriver. Tout est pour le mieux ? Et bien non!

Et c'est là que me mets à ressasser : est ce que j'aurais la poisse?. Je me pose cette question régulièrement, à chaque fois que je subis une suite de déboires. Bon, ca fait longtemps que j'ai admis qu'au jeu, c'était pas la peine que je mise. Je ne suis pas dans la catégorie "tous les gagnants ont tenté leur chance" mais dans celle tout aussi fréquentée de "tous les perdants qui n'ont pas joué n'ont pas tenté leur chance".

Donc, partant de ce postulat, je ne devrais pas être surprise lorsqu'un petit grain de sable vient enrayer la belle machine du temps. Et pourtant si!

C'était hier. J'attendais le retour de mon garçon, après 3 semaines en Grèce. Je savais que le chemin du retour serais comme celui de l'aller, un peu long et compliqué. Oui, mais ... le petit grain de sable ... Tout s'explique.

L'avion d'Athènes n'a pas voulu décoller (c'est peut être là que réside notre chance en fait ...). Alors forcément, les correspondances sont loupées. Pas de problème. Il y a un itinéraire de secours, Il arrivera en avion, et pas en train, mais 2 heures plus tard. Ma zénitude m'a fait admettre que finalement il s'en sortait bien. Jusqu'au grain de sable suivant.

Dans l'avion, il ne veulent que 50 passagers et ils sont 2 enfants de cette colonie, arrivés respectivement 51ème et 52 ème. Au PMU, aussi, je suis nulle. J'ai encore pas misé sur le bon cheval. Bien sur, la compagnie a ses explications. (Les mauvaises langues qui supposeraient qu'ils ont pratiqué le surbooking sont ... des mauvaises langues. Simplement, il manquait une hôtesse. CQFD) Après moult tractations ( je remercie de tout coeur les accompagnants qui ont oeuvré pour leur départ), et 45 minutes plus tard, voilà mon fils DANS l'avion. OUF ! Forcément, le vol a pris autant de retard. Mais, pas de problème, je vais enfin retrouver le fiston.

Le fiston, oui, mais pas les bagages ! Lorsque j'ai lu le récit du voyage de tit' pour Aurillac, j'avoue avoir bien rigolé. Mais là, je me suis trouvée, sans fausse modestie, absolument admirable ;o))) ... Aucun éclat au service des bagages, même pas une remarque acerbe. Je crois même que je m'y attendais, en repensant à tit' et compte tenu du départ chaotique de Paris.

Maintenant, je veille le "retour de la valise" et il semblerait que le timing ne soit pas vraiment respecté. Autre petit grain de sable ???

Vous vous dites que je dois en avoir fini . Et bien non. C'est pas un grain de sable que je propose, c'est une plage complète.. Aux dernières nouvelles, ma fille rentre de Paris, et après 3/4 d'heure de retard, le train n'est toujours pas parti. Pourvu qu'elle ne lâche pas ses bagages !!!

C'est quand le prochain tirage de l'euro-millions  ?? Cette fois, ce devrait être mon tour.

Après çà, Il fallait bien une petite douceur pour se remettre n'est-ce pas ?

Au petit déjeuner ce matin, MUFFINS AU THE MATCHA ET AUX FRUITS ROUGES? découverts ici et arrangés avec les ingrédients de mes placards.

Préparation : 15min

Cuisson : 30min

  • 250g de farine

  • 100g de sucre

  • 100g de beurre

  • 300ml de lait ribot

  • 1 œuf

  • 1 c. à café  de thé matcha

  • 1 pincée de sel

  • 1 c. à café de levure chimique

  • fruits rouges surgelés

Dans un saladier, battre le beurre ramolli avec le sucre. Ajouter le jaune d’œuf et mélanger pour obtenir un appareil mousseux. Faites tiédir le lait. Ajoutez la farine, la levure et le sel. On obtient un mélange épais. Verser ensuite le lait tiède.Ajoutez le thé matcha.

Monter le blanc d’œuf en neige et l’incorporer délicatement au mélange.

Versez une cuillérée de pâte dans des moules à muffins. Répartir quelques fruits rouges . Recouvrir du reste de pâte et décorer avec quelques fruits supplémentaires

Placez au four 25 min à 200°C (th.6-7)

Démoulez 5min après la sortie du four.

muffins_matcha_fruits_rouges