pounti5

Aujourd'hui se présente l'occasion de tordre le cou à une rumeur persistante. J'ai eu le malheur de raconter une expérience difficile à mes collègues et depuis, ma réputation de cuisinière est faite. Et pas flatteuse ! Les mauvaises langues se reconnaîtront. En effet, je prépare les cardes pour faire plaisir aux miens et comme je n'en suis pas très fan, c'est vrai que je les cuisine sans goût. Et effectivement, un jour de grande étourderie, je décidais de les préparer au gratin et je les ai mises directement dans ma sauce Béchamel, sans les avoir faites cuire préalablement. Avouez que l'erreur est humaine. J'ai tenté de rattraper le coup en les faisant mijoter très doucement et longtemps dans la sauce un peu allongée de lait mais le mal n'a pas été vraiment réparé.

Et depuis je traîne cet échec comme un boulet ;o))).

Je dois donc faire mes preuves, et c'est fait. Le gratin est là, sous vos yeux ébahis, cuit à point.

gratin_cardes2

Mais je n'avais pas seulement l'intention de "moucher" mes camarades de travail. Quoique !!!

Les cardes, si je ne suis pas très amateur de ses côtes, je suis en revanche très intéressée par les feuilles. Elle me permettent de préparer une recette qui plaît et qui me plaît.

Le pounti est un plat auvergnat. Et pourtant bien qu'issue d'une famille de charcutier des Combrailles, je n'en avais jamais entendu parler. Il semble que ce soit une spécialité du sud de l'auvergne, voire même de département limitrophes de l'Auvergne. Cette recette n'est pas très orthodoxe et ne ressemble pas aux tranches traditionnellement servies. Elle a été mise au point par les élèves de première année de bac pro du lycée de Chamalières et publiée sur un journal local. J'ai tout de suite été emballée et j'apprécie le coté festif de sa présentation.

Cela permet aussi d'utiliser les feuilles de bettes lorsque par exemple on a déjà mitonné les cardes.

INGRÉDIENTS  (POUR 10 PERSONNES) En fait j'ai préparé 18 petits pountis, de le taille d'un gros muffin et j'ai congelé tous ceux que je n'ai pas servis une fois refroidis.

Pâte :

  • 300 g de farine
  • 6 œufs.
  • 1 litre de lait.
  • 1c. à café (petite mesure de la dosette de ma MAP) de levure SAF ou 5 g de levure de boulanger
  • 5 cl d'huile de noix.
  • Sel.

Garniture:

  • 250 g de verts de bettes (soit 4 grandes cardes)
  • 2 oignons
  • 100 g de noix
  • 200 g de chair à saucisse.
  • Persil et cerfeuil
  • Huile, sel et poivre
  • 1 bonne part de boudin noir.

Coulis et décoration:

  • 100 g de fruits rouges

  • vinaigre balsamique

PRÉPARATION

Faire suer les verts de cardes débarrassées de leur plus grosses nervures, les oignons et les herbes ciselées dans une cuillérée l'huile.

pounti1

Préparer la pâte en mélangeant les œufs, la farine, le lait, la levure, l'huile de noix et le sel.

pounti2

Puis ajouter dans la pâte, la chair à saucisse émiettée, les noix concassées, verts de cardes, oignons et herbes sués. Malaxer le tout.

pounti3

Dans des moules souples à muffins ou des ramequins beurrés allant au four, disposer un peu de mélange, rajouter une rondelle de boudin et recouvrir avec l'appareil à pounti.

pounti4

Cuire au four à 200° pendant 15 à 20 minutes.

Pendant ce temps, mixer les fruits rouges et passer au chinois. Ajouter une goutte de vinaigre balsamique.

Dans une petite assiette, un cordon de coulis et au milieu un pounti tiède.

pounti

Le petit truc du chef: serait encore meilleur en remplaçant la chair à saucisse par des restes de potée auvergnate.

Bon, y'a plus qu'à faire savoir au bureau que je suis la championne des cardes ! ;o))