cote_veau_grecque1

J'ai retrouvé avec plaisir un bout de papier. Avec une recette, Que j'aime préparer, Et surtout qui me rappelle son auteur.

Depuis le temps que je me passionne pour la cuisine, cela finit par se savoir. Probablement que je bassine certains avec mon blog et mes recettes. Mais je suis une mordue incurable et je n'ai pas envie de me soigner. Alors, même au bureau, il n'est pas rare que la conversation vienne sur mon sujet de prédilection.  Quelquefois même, ils sont mes cobayes.Et parfois, c'est l'occasion d'échanger des recettes griffonnées sur un coin de feuille.

cote_veau_grecque

Celle-ci m'est particulièrement chère puisqu'elle est écrite par un collègue que je n'ai pas revu depuis longtemps et dont les dernières nouvelles n'étaient pas très bonnes.

  • 4 côtes de veau

  • 1/4 verre d'huile d'olive

  • 1/2 verre de vin blanc

  • 2 citrons

  • 1 bouquet garni

  • grains de genièvre

  • sel, poivre

Faire chauffer dans une casserole le vin blanc, l'huile, les grains de genièvre, le bouquet garni, sel, poivre et quelques rondelles de citron. Laisser bouillir 3 minutes. Retirer du feu, laisser tiédir et ajouter le jus d'un citron. Verser sur les côtes de veau étalées dans un plat creux. Laisser mariner 2 heures en retournant la viande de temps en temps.

Faire cuire au grill ou au barbecue.

Et pour accompagner, ceal faisait des lustres que je n'avais pas préparer de purée de pommes de terre. On a dit tellement de mal de ce tubercule que je l'ai oublié. Excepté dans les soupes, j'en prépare rarement et c'est bien dommage. Là, c'est l'accompagnement idéal.

Préparer une purée de pomme de terre sans matière grasse. Faire réchauffer en incorporant 1 c. à soupe d'huile d'olive et des olives noires coupées en petits morceaux. Quel parfum !!!

Dresser l'assiette avec un côte bien grillée et 2 quenelles de purée.

cote_veau_grecque2