Cela fait plusieurs jours que je vois passer des billets de "récompense" sans y prêter bien attention. Je ne suis pas trop accro aux chaînes et je dois n'avoir jamais entendu parler d' ILKER avant aujourd'hui.

Thinking blogger award

est son invention

18248839_p

est le logo.

C'est à peu près tout ce que j'en sais.

Car pour moi, être "récompensée", c'est surtout avoir été choisie par Joëlle et rien que parce que je lui suis  reconnaissante, je vais moi aussi décliner mes lauréats. Ma vraie récompense ce serait que vous fassiez vivre de vos visites et de vos commentaires son jeune blog dont l'enthousiasme est criant.

J'ai découvert le monde du blog et j'essaie de transmettre tout ce que j'y apprend.

Faire un choix est toujours difficile c'est la raison pour laquelle je vais l'expliquer.

Il y a les blogs qu'on lit, ceux qu'on dévore et tout ceux qu'on découvre à petite fois et au hasard de rencontres. Faute de temps, je ne lis pas autant que je voudrais et je me cantonne quasiment exclusivement aux blogs de cuisine. C'est dire que ma culture bloguesque est limitée.

Je ne ferai pas l'impasse sur les "stars" de la toile maintes fois récompensées que sont Dorian et Mercotte. Parce qu'il n'y a pas de fumée sans feu et que je suis toujours étonnée de leur gentillesse et leur disponibilité.

Lorsque je suis tombée (le terme est tout à fait approprié) la première fois dans la cuisine de Mercotte, j'ai tout de suite su que c'était ce que je voulais réaliser dans mon blog. Je me suis vite aperçue que j'avais mis la barre un peu haut tant au niveau culinaire qu'informatique, mais je continue d'apprendre et je ne désespère pas un jour, de lui arriver ... à la cheville.

C'est plus tard que j'ai effectué ma première visite sur un blog masculin - par curiosité d'abord. Mon scepticisme vient du fait que le monde de la grande cuisine me semble peu ouvert au femmes et que je trouve que c'est un juste retour des choses que d'avoir une majorité de blogs de cuisine féminins. Mais en entrant dans le monde de Dorian j'ai été rapidement conquise. Voilà un autre de mes modèles. Mes recettes sont aussi souvent des histoires, des souvenirs mais je rêve encore de pouvoir les mettre en mots comme il le fait. Je ne parle même pas des photos. ( la concurrence est rude car c'est une équipe à deux ). Mais je ne rate pas un billet et il n'est pas rare que je rigole tout seule devant mon écran.

Dernièrement j'ai craqué pour Omelette. La nouvelle mise en forme du blog m'emballe et ce serait bien dans mes idées de copier un peu. En plus, depuis qu'elle fricote (littéralement : accommoder en ragoût, préparer un plat - ne vous méprenez pas !!!)) en Irlande, je carbure aux recettes britanniques.

Avec Tarzile, j'ai l'impression de voyager et de découvrir les produits que je cuisine. J'apprends une autre façon d'aborder la cuisine par le jardin, jubilatoire.  Et elle parle de son chat - très important pour moi.

Et pour finir, je n'avais rien compris aux blogs avant le message de Sylvie et j'ai été addict à ces pages grâce à elle, pas seulement mais parce qu'elle a été  la première à me rendre visite et laisser un mot.

Mon podium comprend bien plus de marches que ces 5 là mais toutes les remplir serait trop long. Vous connaissez sûrement déjà ces blogs là et les autres aussi. La toile est bien riche en la matière.

Alors, je continue ma route, ... de découverte en découverte ...