J'ai quelquefois l'impression que je suis affublée d'une tare étrange. Rassurez moi. Êtes vous comme moi, parée d'appareils ménagers qui moisissent sitôt offerts ou achetés et que j'extirpe un jour de leur placard pour me demander après quelques utilisations comment j'ai pu m'en passer jusque là.

Je serais rassurée de savoir que je ne suis plus seule et j'envisage de créer un club.

La première fois, j'habitais en appartement. Mes parents m'avaient offert un barbecue électrique (une résistance qui chauffe au dessus d'une réserve d'eau) pour pouvoir déjeuner sur le balcon sans enfumer tout le voisinage. J'ai bien du l'utiliser 2 - 3 fois puis, il avait sagement attendu un déménagement pour changer de placard. C'est en arrivant dans ma maison qu'il a refait surface. Trouvant le principe pas bête du tout : la graisse des aliments coule et "s'éteint dans l'eau, je me suis mise à l'utiliser à tout bout ce champ. Terminé les saucisses fumantes et noircies de graisses malsaines. Exit les magrets baignant dans leur graisse. Et je me suis vraiment demandée comment j'avais pu m'en passer.

J'ai renouvelé l'expérience plus récemment, largement poussée pas la communauté des blogs. C'est en lisant toutes recettes de chantilly diverse et espumas variés que je me suis lancée dans la recherche de mon siphon et ses accessoires. Depuis, j'ai toujours des cartouches disponibles et je mets de côté plein de recettes volées sur vos blogs.

On pourrait penser que la leçon a porté ses fruits ! Tu parles !!!

2 ans que je me suis acheté une crépière électrique. 2 ans qu'elle m'embarrasse dans son placard. Mes tentatives ne m'ont pas convaincue. En général, je déteste les crêpes. Surprenant non ? En fait, je déteste surtout les préparer en suant sang et eau, devant devant mon fourneau pendant que la famille se goinfre de mes galettes toutes chaudes.

J'ai inverti dans un modèle pas cher avec 6 petites empreintes. La chauffe n'est pas très rapide et on engouffre encore plus vite les petites crêpes. Les soirées crêpes ne se sont donc pas pour autant multipliées.

Puis un jour, j'ai eu l'idée d'y préparer mes pancakes et j'ai eu une nouvelle révélation : c'est l'outil idéal pour ce type de crêpes. Il ne m'a pas fallu longtemps pour imaginer d'autres possibilités.

C'est là qu'arrive la recette. Pas originale, pas difficile, sans effort. : des blinis

Une tranche de saumon, une petite crème citronnée, des blinis maison tièdes et on obtient un repas de fêtes.

blinis

J'ai choisi de les préparer avec une MAP. La machine se charge de la levée, je verse ensuite la pâte dans un pichet avec bec verseur et il suffit de verser une cuillère de pâte sur la crépière. Tout le monde est servi en même temps et ils sont chauds.

  • 175 g de farine

  • 25 cl de lait

  • 1 oeuf

  • 2 jaunes d'oeufs

  • 3/4 de cuillère à café de levure (petite dosette de la cuillère fournie avec la MAP)

  • sel

Je verse le lait, le sel et les oeufs dans le moule de la MAP, J'ajoute la farine, puis la levure. Le programme pâte s'occupe de tout . Il suffit de prévoir 1h30.

Ils sont moelleux et tièdes, c'est un plaisir.

blinis1