Mais pas de bougies sur cette tarte. juste des fleurs, des roses, de magnifiques boutons de roses ...

 

tarte_bouton_rose1

Longtemps déjà que je flashe à chaque fois que parait cette tarte sur la toile. Les photographies sont toutes pleines de promesses et la tarte aux pommes a de toutes façons toujours un succès fou à ma table.

Je n'ai pas encore eu eu la chance de goûter à la version originale de son créateur alors, je vais essayer de la reproduire.

Et quand belle rime avec bonne, pas d'hésitation.

Ma tarte habituelle est un fond de pâte sucrée, couvert d'une couche de purée de pommes  puis d'une couche de tranches fines de pommes saupoudrées de sucre.

Celle ci nécessite un ingrédient indispensable : du temps. Impossible de se mettre aux fourneaux une heure avant le repas. Lavage, épluchage, enroulage dureront un bon moment.

Pour un premier essai une pâte feuilletée rapide suivant les conseils de Mercotte pourra convenir (moi, pas encore eu l'occasion de la tester).

Les pommes seront de deux variétés différentes : pour le look glamour de la tarte les Pink Lady ont la meilleure couleur. Pour la purée de pommes, j'ai opté pour des Golden, moins acidulées que mes Canada grises habituelles.

 

tarte_bouton_rose2Pour un moule à tarte de 26 cm.

  • une pâte feuilletée
  • pommes golden
  • 6 a 8 pommes Pink Lady
  • sucre vanillé
  • graines d'une gousse de vanille.
  • sucre semoule
  • sucre glace

Pour commencer, réaliser une purée de pommes. Éplucher les pommes Golden et les couper en quartiers. Dans une casseroles mettre à fondre les pommes dans une cuillerée d'eau. Ajouter la ville et le sucre vanillé et laisser compoter. Arrêter la cuisson dès que les pommes commencent à s'écraser.

A partir de là 2 écoles : soit on écrase grossièrement les pommes à la fourchette, soit on les mixe pour obtenir une compote de bébé. D'habitude j'aime les compotes lisses mais pour ce dessert, mieux vaut une purée grossière. Laisser refroidir.

Laver les Pink Lady, les sécher. Préparer un bol d'eau froide et y presser le jus d'un demi citron.

Foncer un moule à tarte éventuellement beurré avec la pâte feuilletée. Étaler la compte en couche régulière d'un bon cm.

Voilà maintenant l'étape qui fera la différence : il faut fabriquer les roses de pommes.Éplucher le chapeau d'une pomme.  Avec un épluche légume commencer d'éplucher la pomme sans s'arrter en commençant du coté déjà épluché et en conservant un millimètre de peau rose en tournant jusqu'à atteindre le coeur.

Enrouler chaque ruban de pomme à la main, bien maintenir la rose et la tremper brièvement dans l'eau citronnée avant de la déposer sur le fond de compote bien enfoncée.

Recommencer avec la pomme suivante et la caler bien contre la précédente pour éviter un "déroulage" intempestif. Continuer jusqu'à remplir le fond de tarte bien serré.

Faire préchauffer le four à 180°. Saupoudrer la tarte de sucre semoule et l'enfourner pour 40 minutes environ.

 

tarte_bouton_rose

Laisser tiédir. Servir à température ambiante ou à peine tiède, saupoudré de sucre glace.

La version originale propose de garnir chaque "fleur" de dragées concassées. J'ai zappé par manque de ces bonbons, mais une prochaine fois, j'opterai pour des pralines concassées.

 

tarte_bouton_rose3Ma patience est récompenssée, non ?

Alors, je rempile pour un an, na !